LE LIEVRE NAIN, un beau lapin nain (Le Sillon Belge)

Mr Michel Quintin, éleveur à Esneux mais aussi président du club international du lièvre belge et du lièvre nain fait découvrir ce lapin :

Le lièvre nain a été introduit en Belgique en 2005 à partir des Pays-Bas. Il a été reconnu chez nous en 2007. Actuellement, on compte une dizaine d’éleveurs dans notre pays.

Au Pays-Bas, les premiers sujets ont été importés du Danemark et d’Angleterre en 2003 par Mr Henk Houpst. C’est au Danemark que ces lapins si typés avaient reçu le nom de lièvre nain pour leur ressemblance frappante avec notre lièvre belge. Nos voisins hollandais ont modifié cette dénomination pour lui donner le nom de nain lièvre ou haasdwerg.

En fait, il s’agit d’une très ancienne race anglaise appelée « polish » (polonais) et apparue pour la première fois à un show anglais en 1858. C’est à cette époque que des éleveurs anglais de lièvres belges auraient commencé à élever conjointement des lapins nains blancs aux yeux rouges dénommés « albinos hollandais » en les sélectionnant pour obtenir la sveltesse et la position caractéristique du lièvre belge.

Prise en main par un club spécialisé créé en 1892 et toujours actif actuellement, cette sélection a donné ce lièvre miniature qui connaît une grande popularité en Angleterre, dans les pays anglo-saxons en général et aux Etats-Unis en particulier. C’est à partir de cette date que l’élevage anglais du lapin nain a pris 2 directions différentes avec d’un côté le polish et de l’autre les lapins appelés chez nous polonais et nains de couleur.

Son type svelte et élégant, sa position caractéristique et sa vivacité attirent immédiatement le regard lors des expositions. Son type particulier en fait une race identifiée et reconnue sans hésitation parmi les autres races de lapins nains. Le lièvre belge est assez facile à élever car si, en général, on souhaite des têtes assez grosses chez les lapins nains, c’est tout le contraire pour le lièvre nain pour lequel on recherche une tête fine, ce qui facilite la mise-bas. Les nichées de 4-5 jeunes ne sont dès lors pas rares. L’apparition de variétés autres que la variété albinos est  un élément capital pour le futur de la race.

{flike}