LE POULAILLER

 

Les bonnes poules doivent être bien nourries et bien logées. Certains éleveurs cloîtrent leurs poules dans les environs du 15 octobre jusque fin mars. Pour loger les poules, il faut choisir pour l’emplacement du poulailler un endroit sec et il faut l’orienter la façade vers le sud-est.

Dans les poulaillers modernes, la façade se compose d’un mur d’1m puis d’une vitre d’1m également et enfin d’un treillis de 50cm. Il y aussi un auvent qui descend plus bas que le treillis et est espacé de 30cm pour que le vent retombe réchauffé sur les poules. Il faut un espace suffisant, 3 poules par m². Au-dessus du mur du fond se trouvent des trous d’aérage qui laissent passer l’air dans les tuyaux en terre cuite. Cela provoque un courant d’air au-dessus des perchoirs, ce qui n’incommode nullement les poules.

 

Le 2ème toit doit aller plus loin que la planche à crottes pour que le froid ne tombe pas directement sur les poules au perchoir. Pendant l’hiver et quand il y a des froids rigoureux, on met des sacs devant le treillis et on bouche les trous d’aération avec des torches de paille.

La planche à crottes doit être de préférence en béton et placée à 80 cm du parquet. Les perchoirs se trouvent sur un même plan horizontal car quand ils sont à des hauteurs différentes, les poules vont se battre pour avoir l’échelon supérieur où il fait plus chaud. Il est préférable d’avoir des perchoirs à section rectangulaire de 4 à 5 cm de large parce que les poules ne sont pas habituées à recourber leurs ongles et aussi pour qu’elles puissent étendre leurs doigts sur le plat. Il faut les espacer d’environ 50cm pour les empêcher de se battre et de se retirer les petites plumes du derrière.

Des éleveurs assemblent leurs planches et y mettent des charnières au mur pour pouvoir plus facilement racler les crottes chaque matin.  Dans certains élevages, on place sur le parquet de la paille et l’on y met aussi de la tourbe dans laquelle on jette des graines. Les poulaillers d’une longueur importante sont séparés par des murs de sections placés à 5m l’un de l’autre et à 1,10m de la façade. On y place des récipients contenant des désinfectants comme la chaux vive ou du sulfate de cuivre.

Avec un logement bien éclairé, bien aéré et bien entretenu, les poules conserveront une excellente santé et donneront un bon rendement.

Source du poulailler en photo : http://maison-et-domotique.com/2011/05/03/construction-du-poulailler/

{flike}