Un facteur important qui menace la condition du pigeon est le stress. Afin d’éviter autant que possible celui-ci, un bon pigeonnier doit comporter au moins deux parties. 
Pendant la saison d’élevage, il faut garder dans une partie les couples et dans l’autre, les jeunes sevrés avec, éventuellement, quelques pigeonnes de réserve. Cette dernière partie peut également être divisée afin de séparer les jeunes mâles des jeunes femelles.
Ainsi, les jeunes peuvent grandir sans être dérangés par les vieux mâles. Après la période d’élevage, les pigeonnes peuvent être remises avec les jeunes femelles et les jeunes mâles avec les vieux.
Pour l’hiver, les pigeons se retrouvent donc par sexe et ont ainsi le repos nécessaire, les mâles se trouvant dans la partie avec les nichoirs fermés. 

Un autre facteur de stress est la présence de vermines. Nous pouvons également diminuer ce problème en essayant d’avoir dans la cage un minimum de coins et de trous dans lesquels les vermines peuvent se cacher. Il semble que blanchir l’intérieur de la cage à la chaux, chaque année, aide également à résoudre ce problème.

Il faut aussi éviter la surpopulation. On conseille un couple de pigeons par m³ d’air, surtout pour les pigeons qui ne peuvent sortir librement. Il est évident qu’on trouvera plus de facteurs de contagion en tout genre dans une volière très peuplée. 

L’eau infectée doit être évitée en la remplaçant au moins une fois par jour. On évitera la transmission d’infections par les excréments en veillant à ce que les pigeons soient le moins possible en contact avec ceux-ci en les éliminant le plus rapidement possible.

Nous devons aussi prendre soin de la bonne ventilation du pigeonnier. Celle-ci est obtenue en laissant une ouverture dans le toit, par laquelle l’air quitte le pigeonnier. Elle peut se trouver entre les tuiles mais se fera par de petites cheminées de ventilation lorsque le toit est plat. Les ouvertures doivent se trouver à l’avant du pigeonnier, de préférence entre 1m et 1,50m de hauteur. Il doit être possible de régler les ouvertures d’air en fonction de la force du vent. Il doit y avoir suffisamment de ventilation mais sans courant d’air.

{flike}