Grippe aviaire  : état des lieux au 17.03.2017

 A partir du vendredi après-midi 17 mars, le confinement est levé pour les volailles et oiseaux des détenteurs amateurs ainsi que pour les oiseaux coureurs. La mesure reste cependant vivement conseillée, en particulier à proximité des plans d’eau où le risque de contamination par les oiseaux sauvages est plus important. Le confinement reste obligatoire pour les volailles des détenteurs professionnels. Le confinement vise à empêcher les contacts avec les oiseaux sauvages qui peuvent propager la maladie. Le confinement vise en premier lieu pour à protéger les animaux de chaque détenteur contre la grippe aviaire, cette maladie étant très contagieuse, douloureuse et mortelle pour ces animaux. Le confinement peut se faire en enfermant les volailles dans un bâtiment mais il est aussi possible de laisser les animaux à l’extérieur, si les animaux se trouvent sur un terrain ou une partie du terrain qui est entièrement fermée au moyen de treillis ou de filets, tant sur les côtés qu’au-dessus. Les mailles du treillis ou du filet peuvent avoir un diamètre maximum de 10 cm de sorte que les oiseaux sauvages de la taille d’un canard ne puissent pas passer au travers. Une toiture étanche n’est pas obligatoire, mais est tout de même recommandée. Les animaux doivent bien entendu également être nourris et abreuvés à l’intérieur. Aucune eau de surface non traitée ne peut être utilisée.


Toutes les informations sur http://www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/