Au sous-sol d'un bâtiment universitaire à Dresde en Allemagne se joue le destin de millions de poussins: des chercheurs peaufinent une technique pour identifier le sexe des oeufs. L'enjeu: éviter de faire éclore les mâles, promis à une mort certaine.

Le virus H5N8 de la grippe aviaire a été détecté dans trois nouveaux lieux, a annoncé l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

Il s’agit d’un négociant de Oostkamp en Flandre occidentale et deux élevages amateurs à Quiévrain (Hainaut) et Zuienkerke (Flandre occidentale). Six contaminations ont été constatées depuis le début du mois de juin, ce qui rend la situation «plus que préoccupante», selon le ministre de l’Agriculture Willy Borsus (MR).

«La situation est plus que préoccupante. Je demande à tous les détenteurs de volailles de respecter scrupuleusement les règles en vigueur. Le marchand touché aujourd’hui ne vend, certes, qu’à des particuliers, mais c’est tout le secteur avicole qui est en danger», met en garde le ministre.

L’Afsca rappelle néanmoins que la viande et les oeufs de volailles peuvent être consommés sans danger.


Le Tétras lyre est un oiseau emblématique des Hautes Fagnes. C’est d’ailleurs le seul endroit où on le trouve encore en Belgique. Mais il est à deux doigts de l’extinction : ce printemps, seuls un mâle et trois femelles y ont été recensés ! Pour l’aider à reconstituer sa population, des scientifiques de l’Université de Liège et de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique ont ramené 10 tétras lyres de Suède…

Des fauconneaux devraient prochainement voir le jour dans la tour du beffroi de l’Hôtel de Ville de Saint-Gilles. Deux œufs ont en effet été découverts à la suite d’un contrôle mercredi, annonce vendredi la commune dans un communiqué.


Un pigeon belge a été adjugé à 360.000 € aux enchères.

feed-image Entrées de flux