Dernières nouvelles: RHD-2 épidémie en Belgique !

Ces dernières semaines de très nombreux rapports nous sont parvenus de cas de mort subite dans les élevages de lapins, c.à.d. chez des éleveurs de lapins d'exposition mais également chez des éleveurs de lapins d'abattage et des lapins de compagnie. Plusieurs autopsies sont effectuées et toutes suggéraient fortement le RHD. La fédération flamande a alors décidé, dans l’intérêt de ses membres, de prélever des échantillons à différents endroits et de les faire examiner en France sur la présence du virus RHD. Les résultats de l'analyse sont arrivés aujourd’hui et montrent avec 100% de certitude qu'il s’agit de la nouvelle variante du RHD, le RHD-2. Ce sont de mauvaises nouvelles parce que les vaccins contre la RHD classique (RHD-1) ne protègent pas contre cette variante, ou autrement dit, des lapins vaccinés contre la RHD-1 meurent toujours de RHD-2. Avec RHD 2, les animaux infectés meurent moins vite et peuvent entre-temps encore produire beaucoup de nouveaux virus et ainsi le risque de propagation de la maladie augmente.

La situation actuelle est très menaçante, parce qu'il y a déjà des dizaines de cas dans toute la Flandre (surtout en Flandre orientale) et aussi déjà en Wallonie. En outre, il y a des rapports de vétérinaires concernant une mortalité anormale des lapins et des lièvres sauvages (les lièvres étant sensibles au RHD-2, mais pas au RHD-1). La Fédération Nationale a examiné de toute urgence cette menace et estime que nous devons protéger nos éleveurs et nos races en ne prenant aucun risque. Concrètement, cela signifie que, avec effet immédiat dans toute la Belgique une obligation de vaccination est prévue pour la participation aux expositions et d'autres rassemblements, et cela pour les deux types de la maladie. Autrement dit, des lapins seront uniquement encore autorisés aux expositions à condition que l'éleveur puisse montrer un certificat de vaccination contre RHD 1 + RHD-2 daté d’au moins 10 jours et maximum de 6 mois, délivré par un vétérinaire et contenant les numéros d'identification des animaux. La vaccination contre seulement une des deux variantes ne sera pas acceptée ! La vaccination contre la myxomatose reste fortement recommandée, mais pas obligatoire. Nous demandons également à tous nos clubs d’annuler tous les événements pour les lapins jusqu'au 15 août. En fonction de l'évolution de la situation nous déciderons pour les expositions après le 15 août.

Nous recommandons à chaque éleveur de lapins en Belgique de contacter son vétérinaire dès que possible afin qu'il puisse prendre les mesures nécessaires pour organiser la vaccination. En Belgique, il n'y a pas de vaccins sur le marché contre le RHD-2 et votre vétérinaire devra les importer officiellement de l'étranger. Cela prend parfois du temps. Il y a trois vaccins contre le RHD-2 (Filavac® Variant, Cunipravac® Variant et Novarvilap®) et un vaccin combiné contre le RHD-1 + RHD-2 (Filavac RHD + KC V®). Ceux-ci viennent dans des emballages différents. Un aperçu peut être consulté sur le site web de l’AIWEABC asbl (www.a-bassecour.be<http://www.a-bassecour.be>).

Tant que vos animaux n’ont pas été vaccinés pendant au moins 10 jours, nous vous recommandons d'éviter tout contact avec d'autres lapins. Cela signifie aussi ne pas se promener dans des zones où il y a des lapins sauvages parce que l'infection peut être introduite par les chaussures. Donner du fourrage qui provient de la nature ou d'un jardin où des lapins sauvages entrent est fortement déconseillé. En identifiant les jeunes lapins, le matériel doit être soigneusement désinfecté entre chaque élevage.

La Fédération Nationale et l’AIWEABC invitent tous les éleveurs à prendre leur responsabilité vers eux-mêmes, vers les autres éleveurs et vers nos races. S'il y aurait des changements importants, nous vous tiendrons au courant via le site web de l’AIWEABC asbl.